+33 (0)1 78 76 58 65 contact@d2k-avocats.com

Exporter, s’implanter en Corée du Sud

La Corée-du-sud est un marché dynamique, porteur et intéressant pour les entreprises françaises qui souhaitent se développer à l’international. La France est le troisième partenaire commercial de la Corée après la Chine et les Etats-Unis. Ce marché n’est pas réservé aux entreprises du CAC40, les PME peuvent y trouver des opportunités très profitables.

Le marché coréen ne s’improvise pas.

Drapeau coréen

Bien au delà de la barrière de la langue, la structure de l’économie Sud-Coréenne, son histoire, la culture d’entreprise et les us et coutumes des affaires sont très différents de la France et de ses partenaires commerciaux classiques. Pour établir des relations d’affaires pérennes et fructueuses, il est essentiel d’avoir au préalable une bonne connaissance du pays, de sa culture d’entreprise et un réseau sur lequel s’appuyer.

Ce sont les clefs de la réussite d’un développement vers la Corée du Sud, et D2K-avocats est à même de vous les fournir.

Cécile Dekeuwer, fondatrice du cabinet D2K-avocats possède une solide expérience en Corée du Sud. Elle a été plusieurs années avocate chez Kim & Chang à Séoul en Corée, ainsi que responsable de service juridique chez LG Electronics, et vice-présidente de la chambre Franco-Coréenne de commerce et d’industrie.

 

En quoi la Corée du Sud est-elle un marché intéressant pour les entreprises françaises ?

Port de Busan, Coréee du Sud

La Corée du sud est un petit pays, guère plus grand que le Portugal, mais quatre fois plus densément peuplé que la France. Sa population très urbanisée, est très fière du dynamisme économique de son pays . La Corée est passée en quelques décennies de pays émergent à puissance mondiale, tout en gardant le dynamisme et la croissance qui ont permis cette envolée. Son économie est tirée vers le haut par de puissantes entreprises industrielles leader mondiaux dans leurs secteurs comme Samsung, LG ou Hyundai. Elle s’appuie sur une culture confucianiste, hiérarchisée, patriarcale et ambitieuse. La main d’œuvre coréenne est dynamique, investie et qualifiée.

Un développement vers la corée calme bénéficiera également de l’accord de libre-échange avec l’Union Européenne en vigueur depuis 2011, ainsi que de six zones franche implantées dans un environnement optimisé pour attirer les investisseurs étrangers.

Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on investit en Corée du Sud ?

Séoul, vue de nuit

Tout le monde a déjà entendu parler des nombreuses règles de politesse qu’il est important de respecter lorsque l’on travaille avec des partenaires asiatiques. La péninsule coréenne n’y fait pas exception.

Tout le monde a déjà entendu parler de la nécessité de ne pas faire perdre la face à son interlocuteur sous peine de voir la négociation commerciale être très mal engagée. C’est également essentiel en Corée.

On sait moins que sourire à un partenaire Coréen n’est pas forcément très bon signe pour lui, car il aura tendance à penser que vous êtes mal à l’aise.

Plus important pour un investisseur ou un exportateur, on sous-estime souvent le rôle du réseau, la nécessité d’être introduit par une personne tierce et de respecter les hiérarchies à la lettre. L’entrepreneur aura peut être du mal à estimer l’importance des cadeaux d’affaire et des relations et discussions hors travail.

Une des raisons d’être du cabinet D2K-avocat est la transculturalité dans les relations d’affaires. Il est essentiel d’être correctement accompagné par un avocat conseil de confiance lorsque l’on décide de se développer vers l’étranger, ce que soit pour de l’export, de l’implantation ou des relations commerciales. L’avocat conseil n’est pas uniquement là pour vous sortir des mauvais pas et des conflits. Votre avocat conseil n’est pas uniquement là pour optimiser fiscalement vos montages financiers. L’avocat-conseil D2K est également là pour vous aider dès le début de votre projet, à construire les conditions idéales de votre réussite.

Votre avocat international D2K, spécialiste du droit des affaires, familier des problématiques transculturelles, fin connaisseur de la Corée du Sud et de toutes ses subtilités, saura vous épauler, vous accompagner dans vos démarches, sécuriser vos contrats et vos accords commerciaux, vous ouvrir les portes des réseaux d’influence et vous présenter les interlocuteurs les plus adaptés à votre projet. Il saura également désamorcer les conflits, résoudre les tensions et s’il le faut vous accompagner jusqu’à la procédure en défendant au mieux vos intérêts.

Appuyer votre démarche à l’export ou votre implantation en Corée sur sa connaissance de l’économie et de la culture coréenne, son savoir-faire des relations d’affaires ainsi que son réseau d’entreprise et de professionnels sur place, vous apportera un véritable avantage concurrentiel.
N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour étudier votre projet et discuter ensemble d’une future collaboration.