+33 (0)1 78 76 58 65 contact@d2k-avocats.com

Rencontres Business France

ecoquartier-france-chine
Rencontres Business France du 17 mars 2016 avec la délégation chinoise de l’Eco-quartier franco-chinois Tian Fu New Area de Chengdu.

Dans le cadre de ses activités de conseil en développement international, Me Dekeuwer, associée du cabinet D2K Avocats, a participé, le 17 mars 2016, à une rencontre organisée par Business France Chengdu entre les membres de Tian Fu New Area Investment Group et Vivapolis.

Le groupe d’investissements chinois est en charge du lancement des appels d’offres de planification urbaine de l’éco-quartier franco-chinois Tian Fu New Area. Le projet, officiellement lancé en décembre 2011, vise à la reconstruction d’un centre urbain moderne de résidence, d’industrie et de commerce sur une superficie de 2,3 km² dans la cité scientifique de Chengdu (province du Sichuan, Chine). Il s’inscrit dans une démarche de développement durable, à croissance intensive et écologique et cherche à attirer les meilleurs talents internationaux pour répondre à ses objectifs.

Après avoir exposé leurs projets, les membres de la société publique chinoise de promotion des éco-quartiers ont assisté à une présentation des entreprises membres de Vivapolis, de leur savoir-faire et de leur expérience à l’international. Des échanges très constructifs sur les perspectives de développement des entreprises et start-ups françaises en Chine ont eu lieu.

Me Dekeuwer, forte de son expertise biculturelle France-Asie (Chine, Corée) et de ses réseaux internationaux a présenté les compétences du cabinet en droit international des affaires.

En partenariat avec Me Li Chen, membre du GEIE Lex in IT dont le cabinet D2K Avocats est membre fondateur, Me Dekeuwer accompagne les investisseurs et entreprises chinoises en France, mais aussi les entreprises françaises qui souhaitent exporter leur savoir-faire ou leurs produits en Chine, s’y implanter sous forme de bureau de liaison, succursale, filiale ou établir des joint-ventures en partenariat avec des actionnaires chinois.

 

Laisser un commentaire

*